Mont d’Or, noix et romarin


Pour fêter le retour de la neige sur les pistes alpines et la belle saison qui s’annonce (enfin) pour tous les saisonniers à l’approche des vacances d’hiver, nous mettons l’accent sur une recette qui sent bon l’hiver : la fondue au Mont d’Or, noix et romarin.

Le Mont d’Or est un fromage originaire du Jura. A l’origine, les vaches montbéliardes (dans le Doubs) redescendaient à l’étable l’hiver et comme elles avaient moins de lait, il n’était plus possible de fabriquer de grosses meules à Comté. Ils ont donc fabriqué un fromage de plus petite taille, entourée d’une sangle en épicéa, et c’est cette petite sangle qui a fait le succès de ce fromage franc-comtois à cause de son goût boisé unique !

On vous propose une recette (incroyablement) fondante, d’une simplicité déconcertante et absolument parfaite pour l’hiver. Quelques minutes de préparation, avant d’enfourner le tout pendant une petite demi-heure, et le tour est joué !

Ingrédients

  • 1 petit Mont d’Or
  • 5 cl de vin blanc
  • une poignée de noix fraichement cassées
  • une petite branche de romarin

Et bien sûr du pain de campagne, que vous couperez grossièrement.

Préparation

  • Préchauffez le four à 220°.
  • Taillez votre Mont d’Or en croix puis ajoutez le vin.
  • Ajoutez les noix et le romarin par dessus, enfoncez le tout légèrement dans le fromage.
  • Disposez le mont d’or sur une plaque allant au four.
  • Enfournez 25 minutes jusqu’à ce que la croute soit bien grillée.
  • Servez avec le pain de campagne coupé en cubes.

Régalez-vous ! Et avant de servir, trouvez un gage pour celui qui perdra son morceau de pain !

source : Aime Mange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *